CGT MLP

Archives des Informations

Vous trouverez sur cette page toutes les informations anciennes publiées sur ce site.

Réunion avec la future direction du dépÎt Alliance

AprÚs une deuxieme nuit de grÚve totale sur les 3 dépÎts cette fois ci.

Une rĂ©union est prĂ©vue Ă  14h00 ce vendredi 21 mai avec la direction du dĂ©pĂŽt d'Annemasse et de Bellegarde pour trouver une solution aux revendications des salariĂ©s et mettre ainsi fin au conflit.

 

Communiqué SGLCE

 

Communiqué SILPAC CGT-MLP

Deuxieme jour de grĂšve

Pour faire plier la direction du futur dépÎt qui rejoint le réseau alliance des MLP. Les salariés ont entamé leur deuxieme nuit de grÚve. Ils ont été rejoint par les salariés du dépÎt d'Annemasse qui ont grévé à 100%.

La direction ne devrait pas tarder à réagir et à faire des propositions à la hausse.

100% de GrĂšvistes aux MLP

Dans la nuit du 19 au 20 mai 2010, Aucun papier n'est sorti du nouveau dépÎt MLP de Thonon les Bains. Les salariés se sont mis en grÚve pour faire aboutir les négociations que mÚne le SGLCE sur leur future condition salariale.

100% de grévistes qui occupent pour l'instant les locaux tant que rien ne bouge de la part de la future direction du dépÎt de Ville la Grand qui les rattache.

Des salariĂ©s de Bellegarde (photo ci contre) ont eu aussi observĂ© un arret de travail dans la mĂȘme nuit. Les revendications portent surtout sur les salaires de base et sur les indĂ©mnitĂ©s de licenciement.

Rattachement de DĂ©pĂŽts en Hautes-Savoie  18/05/10

Les MLP ont une part significative dans le futur dĂ©pĂŽt qui regroupera ceux d'Annemasse, de Bellegarde et de Thonon les Bains. DĂ©pĂŽt qui rejoint donc le rĂ©seau Alliance des MLP.

 

Les nĂ©gociations avec la direction de ce futur dĂ©pĂŽt de Ville La Grand sont au point mort.

Elles portent pourtant sur l’avenir mĂȘme de ces salariĂ©s, les conditions salariales et celles de licenciement pour ceux qui ne peuvent pas ou ne veulent pas suivre avec l’éloignement du lieu de travail.

MalgrĂ© les revendications lĂ©gitimes des salariĂ©s, elle s'entĂȘte a ne vouloir acceder Ă  leurs demandes. Si aucune proposition n'est faite de la part de la direction trĂšs rapidement, les salariĂ©s n'auront d'autre choix que de passer Ă  l'action.

 

Communiqué SGLCE

Service gratuit simple et accessible Ă  tous

Créer un site gratuit

Manifestation du 1er mai

La CGT-MLP a participĂ©e Ă  la manifestation du 1er mai 2010 sous la banderole SGLCE aux cotĂ©s des camarades de la SAD, de l'ARM et des Imprimeurs.

De plus en plus fort !

Mais oĂč Ă©taient passĂ©s le service expĂ©dition et le service prĂ©paration TOP vendredi 7 mai ?

 

La Direction a généreusement accordé une journée de repos pour les personnels de ces services.

En effet une journĂ©e « BLANCHE Â» a Ă©tĂ© dĂ©cidĂ© la veille pour faire des Ă©conomies.

Seuls quelques amoureux du travail sont venus travailler ce jour-lĂ .

 

C'est surprenant la facilitĂ© avec laquelle notre Direction arrive Ă  lisser la charge de travail !

 

Les intĂ©rimaires? À la maison

Les chauffeurs ? À la maison

Les invendus ? Dans les dĂ©pĂŽts

Et la charge de travail de ce vendredi ? ...

 

Certains peuvent craindre des journées chargées, car il faudra bien récupérer.

 

Il est apparemment de plus en plus facile pour notre Direction de jouer avec les salariés plutÎt que de gérer la charge de travail.

 

À cette occasion nous vous rappelons :

 

Le dĂ©lai pour modifier une semaine de travail est de 8 jours avant le commencement de cette mĂȘme semaine.(sauf travail du samedi 48h)

 

C'est Ă  votre chef d'Ă©quipe d'accorder ou pas un RTT, mais sauf circonstance de chĂŽmage technique, celui-ci ne peut pas vous imposer de prendre un RTT.

Mercredi 05 mai 2010

Enfin, la direction vient de nous faire parvenir les accords demandés par notre organisation syndicale depuis des mois.

 

Concernant l'accord sur le travail du samedi, aucune mention concernant le volontariat des salariés pour participer à cette nouvelle organisation du travail.

Pourtant, il s'agissait Ă  la base d'une revendication importante concernant tous ceux qui dans leurs vies privĂ©es ne pouvaient ou ne souhaitaient pas qu'on leur impose de travailler ce jour-lĂ  !

De plus, on peut noter que page 4 une mention concernant la modification du dĂ©lai de prĂ©venance de l'horaire hebdomadaire qui passe Ă  48 heures alors que l'accord 35h parle d'un dĂ©lai de 8 jours et que la loi parle d'un dĂ©lai minimum de 7 jours !

LĂ  encore, la vie privĂ©e et l'organisation de la vie de famille sont mises Ă  mal.

Et bien sûre, aucune embauche pour pallier l'absence des salariés qui travaillent le samedi.

Autre problÚme, si malgré les facilités de gestion du personnel de la direction, la charge de travail

est insuffisante pour une journée normale de 7 h 24, le compteur des travailleurs du samedi cumulera les retards et ils devront le récupérer.

 

Concernant l'accord sur les augmentations de salaire, 1,2 % au 1er mars et 0,4 % au 1er septembre 2010.

C'est encore moins que l'Ă©volution du cout de la vie (chiffre INSEE 1,6 %), c'est trĂšs loin de l'indice FILPAC de 2,98 % et encore plus loin de notre revendication de 4 % ;

Mercredi 05 mai 2010

Enfin, la direction vient de nous faire parvenir les accords demandés par notre organisation syndicale depuis des mois.

 

Concernant l'accord sur le travail du samedi, aucune mention concernant le volontariat des salariés pour participer à cette nouvelle organisation du travail.

Pourtant, il s'agissait Ă  la base d'une revendication importante concernant tous ceux qui dans leurs vies privĂ©es ne pouvaient ou ne souhaitaient pas qu'on leur impose de travailler ce jour-lĂ  !

De plus, on peut noter que page 4 une mention concernant la modification du dĂ©lai de prĂ©venance de l'horaire hebdomadaire qui passe Ă  48 heures alors que l'accord 35h parle d'un dĂ©lai de 8 jours et que la loi parle d'un dĂ©lai minimum de 7 jours !

LĂ  encore, la vie privĂ©e et l'organisation de la vie de famille sont mises Ă  mal.

Et bien sûre, aucune embauche pour pallier l'absence des salariés qui travaillent le samedi.

Autre problÚme, si malgré les facilités de gestion du personnel de la direction, la charge de travail

est insuffisante pour une journée normale de 7 h 24, le compteur des travailleurs du samedi cumulera les retards et ils devront le récupérer.

 

Concernant l'accord sur les augmentations de salaire, 1,2 % au 1er mars et 0,4 % au 1er septembre 2010.

C'est encore moins que l'Ă©volution du cout de la vie (chiffre INSEE 1,6 %), c'est trĂšs loin de l'indice FILPAC de 2,98 % et encore plus loin de notre revendication de 4 % ;

Il nous faut 4% d'augmentation sur les salaires

Notre direction reste sourde Ă  la revendication de la CGT-MLP sur une augmentation de 4% des salaires. Son premiĂšre argument Ă©tant celui repris par toutes les entreprises Ă  l’heure actuelle sur le refrain de « nous traversons une crise trĂšs dure et augmenter les salaires n’est pas possible Â». Argument facile et tout trouvĂ©. Et pourtant si la direction refuse de faire des efforts, elle ne se gĂšne pas pour en demander Ă  ses salariĂ©s. La charge de travail arrive(Mondadori) mais les effectifs ne suivent pas, on demande toujours plus Ă  chaque salariĂ©. L’entreprise nous fait  travailler le samedi, un jour perdu pour notre vie de famille. Notre seule rĂ©compense serait de n’avoir qu’un maigre 0.8%.

Et de l’argent il y en a pour racheter totalement ou partiellement des dĂ©pĂŽts, Cf. toutes les acquisitions rĂ©centes des MLP sur le niveau 2.

Non, la CGT-MLP veut obtenir 4% d'augmentation  

 

Presstalis : les MLP refusent de payer l'addition

Les Messageries Lyonnaises de Presse, concurrentes de Presstalis, ont adressĂ© une lettre au gouvernement dont electronlibre a eu connaissance, dans laquelle elles affirment qu’elles iront en Justice si les pouvoirs publics mettent en application la partie du rapport Mettling tel quel.

 

20/04/2010                                 cliquez ici

Qui va payer la crise?

Les MLP s'implantent en Haute Savoie 

Les MLP vont entrer dans le capital du futur dĂ©pĂŽt d'Annemasse qui voit le rattachement de Thonon et de Bellegarde. Les salariĂ©s inquiets pour leur avenir ont contactĂ© la CGT-MLP ainsi que le SGLCE-CGT pour Ă©viter d'ĂȘtre les premiĂšres victimes de ces changements dans la distribution de la presse en haute savoie. La CGT MLP ne veut pas d'un deuxieme Dreux oĂč tous les salariĂ©s devaient ĂȘtre licenciĂ©s alors que leur travail allait sur Chartres. Ces mĂ©thodes sont inacceptables.   

Communiqué SGLCE

Suite à la rencontre avec les salariés des DépÎts de Bellegarde, Thonon les Bains et Annemasse

Cliquez ICI

Nettoyage des vestiaires

Nouveau DĂ©pĂŽt Alliance d'Annemasse

Les MLP déboutées

Le tribunal de Grenoble vient de rendre son verdict sur l'affaire qui opposait les MLP Ă  notre camarades Mr Satta.

 

Les MLP sont dĂ©boutĂ©es et condamnĂ©es Ă  verser des dommages et intĂ©rĂȘts Ă  Mr Satta

 

CLIQUEZ ICI

Tentative d'intimidation contre la CGT

Et une attaque de plus envers un Ă©lu CGT.

Pourquoi la direction des MLP s’acharne t’elle contre notre syndicat ?

La pertinence de nos diffĂ©rentes interventions la mettrait-elle si souvent mal Ă  l’aise ?

La pensĂ©e unique n’existera pas tant que la CGT sera lĂ , faites la vivre !

 

Communiqué du 28/07/10

 

Mrs les parlementaires de l'IsĂšre

Retraite: L'intox du MEDEF

DĂ©fense du droit syndical

Pour la défense du droit syndical. Une vingtaine de salariés de tout horizon de la presse sont venus apporter leur soutien à la CGT-MLP. La direction doit cesser ses intimidations et considérer la CGT comme un syndicat à part entiÚre.

 

TRACT SILPAC

 

La direction des MLP a reçu une délégation composée de membres de la SILPAC et du SGLCE

 Ă‡a se passe comme ça chez... MLP!

Un arrĂȘt de la cour de cassation du 26 octobre dernier vient de rendre illicite une mise Ă  pied disciplinaire pour toutes les entreprises dont le rĂšglement intĂ©rieur ne mentionne pas la durĂ©e maximale de la mise Ă  pied.

 

C'est sur ce constat que notre Direction a souhaitĂ© « dans l'urgence Â» modifier notre rĂšglement intĂ©rieur afin de se mettre en conformitĂ© avec cette nouvelle jurisprudence.

 

Aussi devait-elle recueillir l'avis du comité d'entreprise pour que la procédure prévue par la loi puisse s'appliquer.

                                                                                                                                                                   Ce vendredi 19 novembre, le comitĂ© d'entreprise se rĂ©unissait avec au point nÂș 7 de l'ordre du jour : Modification du rĂšglement intĂ©rieur MLP (Article XXIV).

 

Seul problĂšme, mais de taille, aucune information autre que cette mystĂ©rieuse question n'est donnĂ©e aux Ă©lus, et le prĂ©sident du CE demande qui est pour, qui est contre et qui s'abstient ?

 

Quid de la nouvelle rĂ©daction du rĂšglement intĂ©rieur ?

Quid du temps nĂ©cessaire pour prendre une dĂ©cision ?

Quid en fait des lois auroux de 1982 ?

 

Pas grand chose, car ce que veut notre Direction c'est un avis pour pouvoir sanctionner plus vite.

 

Elle devra se passer de l'avis de la CGT, car Ă  la question avez vous un avis ?

 

La rĂ©ponse est NON !

 

Jurisprudence "mise Ă  pied"

 

Courrier remis Ă  la direction par la CGT

 

DĂ©claration CGT au CE du 23 dĂ©cembre 2010

La CGT dénonce une rédaction tronquée et inexacte du ProcÚs Verbal de la réunion du 19 Novembre 2010

 

DĂ©claration

Bonnes fĂȘtes de fin d'annĂ©e

 

La CGT vous souhaite ses meilleurs voeux pour l'annĂ©e 2011.

Une année pleine de victoires syndicales et d'avancées sociales ainsi qu'un

 

 Joyeux NoĂ«l  

La CGT-MLP et le SILPAC-CGT  vous souhaitent une bonne annĂ©e 2011

Communiqué

Communiqué

  Assortiment = licenciements

 

Cliquez içi